L’amiante est un produit qui est utilisé dans les constructions pour sa nature d’isolant. En 1980 avec le développement de la technologie, des expériences ont été faites et ont démontré que l’amiante a des effets néfastes sur la santé. Il a fallu attendre jusqu’en 1990 pour sortir un arrêté visant à interdire toute construction avec des produits contenant de l’amiante. Plus tard, une autre loi est sortie pour compléter la première. Celle-ci recommandait de démolir ou de désamianter tous les bâtiments construits avant 1976 et qui contenait de l’amiante.

Présente dans les maisons mais également dans les entreprises, la tour Montparnasse par exemple figurait également sur la liste de ces bâtiments qui devraient être désamiantés. Les copropriétaires pour protéger les usagers de cet immeuble ont décidé de désamianter ce dit bâtiment. Ils ont recrutés des experts en la matière qui ont pu procéder au désamiantage de ce bâtiment. Toujours d’actualité, des contrôles se font tous les trois mois sous ordre du préfet pour vérifier et contrôler la présence de l’amiante.

Les procédures mises en place pour un désamiantage réussi

Le désamiantage est un travail réglementé. L’ensemble des travaux à effectuer impose une bonne connaissance de la réglementation en vigueur ainsi qu’une grande maîtrise des procédés de dépose. Avant de procéder au désamiantage le conducteur des travaux explique le chantier au chef d’équipe pour l’informer et lui passer les documents indispensables au bon déroulement des travaux.

En ce qui concerne les documents il y a tout d’abord le PRE (Plan de Retrait Amiante) contenant le rapport de repérage amiante de la ventilation, du traitement de l’air, de la climatisation et du dépoussiérage de l’air. Ensuite la liste des personnes ayant participé à ce travail ainsi que leurs attestations de formation et leurs certificats d’aptitude médicale. Et enfin la liste de tous les matériels amiantés.

Le respect de toutes ces procédures conduit à la mise en place d’un désamiantage réussi. Il est nécessaire de souligner que certains contrôles sont effectués pendant et après ces travaux aussi bien en zone que hors zone afin de vérifier le taux d’empoussièrement et de pouvoir si nécessaire apporter des corrections. Aujourd’hui les usagers des batiments désamiantés ne courent aucun risque parce que, même si le bâtiment n’est pas désamianté à 100%, un DTA est réalisé à la demande du préfet pour vérifier la présence d’amiante a déclaré un expert engagé par les copropriétaires.

Les préventions liées à l’amiante

Interdit en France depuis 1997, l’amiante, ce matériau aux multiples qualités présentes également des effets néfastes pour l’être humain et l’environnement. Les fibres d’amiante, invisibles dans les poussières de l’atmosphère, une fois inhalées peuvent provoquer des maladies respiratoires graves telles que : le cancer de poumons, de la plèvre, ou les effets peuvent se manifester 40 ans après son exposition. L’amiante est responsable de plus de 5000 maladies, les risques dépendent de la durée ou de l’intensité de l’exposition.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here