Le nettoyage de w.c. est une tâche ardue, surtout si vous ne l’avez pas fait depuis un long moment. Un dépôt de calcaire et la formation de tartre peuvent vite apparaitre. Mais dans tous les cas, il ne suffit pas de passer un coup de balai ou un chiffon pour éliminer la trace de calcaire, les tartes et les bactéries. Pour cela, il faut utiliser un produit qui est à la fois un produit anti calcaire et un produit détartrant. Mais encore faut-il disposer de produit très efficace adapté pour une fosse septique. Parmi les produits adaptés à cette tâche, l’utilisation de l’acide chlorhydrique est l’une des plus courantes. La question étant : « est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? ». Pour répondre à cette question, une analyse approfondie est à faire. Pour mieux comprendre l’efficacité de ce produit, il faut répondre aux questions suivantes : qu’est-ce que l’acide chlorhydrique ? Où peut-on se le procurer ? Pour quelles raisons l’utiliser ? Y a-t-il des précautions à prendre ? Est-ce qu’il y a des alternatives à l’usage d’acide chlorique ?

C’est quoi l’acide chlorhydrique ?

Définition

Pour faire simple, l’acide chlorhydrique est une solution aqueuse incolore obtenue par le mélange de chlorure d’hydrogène et de l’eau. Le chlorure d’hydrogène de formule chimique HCI est un gaz composé d’ions hydronium ou H3O+ et d’ions chlorure ou Cl-. L’acide chlorhydrique possède une forte odeur, facilement reconnaissable, et possède des propriétés corrosives. Il se dégage de cet acide une fumée toxique, d’où la nécessité des précautions en vue d’une manipulation. L’acidité ou le pH de cette solution aqueuse peut aller à -1.

Synthèse de l’acide chlorhydrique

Il existe plusieurs méthodes pour synthétiser de l’acide chlorhydrique comme la combustion du dichlore avec du dihydrogène. Il y a aussi le mélange entre chlorures et acide sulfurique. À noter que l’acide chlorhydrique ne peut pas être employé directement, surtout pour un usage domestique. Pour atténuer son acidité, on peut le diluer dans de l’eau ou du calcaire par exemple.

Utilisation de l’acide chlorhydrique

L’acide chlorhydrique est utilisé à de nombreuses fins dans différents domaines. Pour les personnes ordinaires, cette solution aqueuse est utilisée pour détartrer et désinfecter les sanitaires. Mais il est surtout utilisé dans le domaine industriel où il joue un rôle important dans le décapage de métaux. Bien qu’il soit corrosif aux métaux, on peut l’utiliser pour enlever les taches sur du fer, du cuivre ou encore du laiton. On l’utilise également dans la conception de produit comme les engrais. Dans le domaine pharmaceutique et de la plasturgie, on emploie l’acide chlorhydrique à titre de catalyseur, de réactif analytique ou d’agent d’hydrose.

Acide chlorhydrique et organisme humain

Le corps humain contient de l’acide chlorhydrique dans l’estomac. En effet, les cellules de la muqueuse de l’estomac produisent cette solution qui acidifie son contenu. Mélangée avec les sucs gastriques, la présence de l’acide chlorhydrique facilite la digestion des aliments.

Où acheter de l’acide chlorhydrique ?

Si vous souhaitez acheter de l’acide chlorhydrique, vous devez prendre en compte plusieurs éléments à savoir le site d’achat, le type de solution et la marque.

Le site d’achat d’acide chlorhydrique

L’acide chlorhydrique en tant de produits de nettoyage est facile à trouver sur le marché. Vous pouvez l’acheter dans des magasins de bricolage, généralement dans le rayon des produits détartrants. Contrairement à un détartrant fait maison, l’acide chlorhydrique acheté en magasin ne nécessite pas de préparation particulière. Conditionné en bouteille, vous pouvez l’utiliser directement pour détartrer la cuvette de vos toilettes. En outre, l’achat en ligne est également possible via des plateformes dédiées. Vous pouvez notamment acheter votre acide chlorhydrique sur des places de marché comme Amazon par exemple. Mais il est recommandé d’acheter en magasin pour plus de sécurité et pour profiter d’une assistance direct si besoin.

Le type d’acide chlorhydrique pour un usage domestique

Si les pointes de ventes d’acide chlorhydrique ne manquent pas, sachez qu’il existe différents types de solutions. Chaque solution propose une concentration différente d’acide chlorhydrique, c’est un critère important pour éviter les risques de corrosions. En principe, la vente libre d’acide chlorhydrique prévoit une concentration à 33 %. Il vous est recommandé de ne pas dépasser cette limite, les concentrations au-dessus ne sont pas faites pour un usage domestique. Il est même conseillé de choisir une solution avec un pourcentage d’acide chlorhydrique en dessous comme 23 % par exemple. À noter que vous pouvez aussi mélanger la solution avec de l’eau. Mais prenez en compte que son efficacité va diminuer.

Choix de la marque d’acide chlorhydrique

En théorie, les solutions d’acide chlorhydrique disponible sur le marché ont fait l’objet d’un suivi. Mais en pratique, ce n’est pas toujours le cas. Il faut savoir que l’acide chlorhydrique est proposé par de nombreuses marques. Il se peut alors que certaines solutions de mauvaises qualité et dangereuses à l’usage circulent sur le marché. Pour éviter d’acheter la mauvaise solution, il faut bien choisir la marque. Aussi, par sécurité, il vaut mieux choisir une marque connue sur le marché comme Onix ou Mieuxa. Chaque marque propose un prix différent, ce qui peut influencer votre choix. À titre indicatif, le prix de l’acide chlorhydrique est environ de 2 euros par litre.

Pour quelles raisons utiliser l’acide chlorhydrique dans les w.c. ?

Étant un produit chimique corrosif, l’utilisation de l’acide chlorhydrique pour nettoyer ses w.c. n’est pas sans risque. Cela peut abimer vos toilettes et aussi affecter votre santé. Ce qui amène à se demander pourquoi utiliser ce type de produit ? Bien qu’il soit dangereux, l’utilisation de l’acide chlorhydrique comporte des avantages.

Avantage n° 1 : Son efficacité

L’acide chlorhydrique est une solution très efficace pour nettoyer en profondeur vos sanitaires. Il est capable de détartrer sans effort toutes saletés sur votre cuvette de toilettes. Un ou deux passages suffisent pour arriver à bout du calcaire, des tartes et des bactéries, et ce, quel que soit le matériau. En effet, l’acide chlorhydrique permet de nettoyer sans problème des matériaux comme l’aluminium, le bronze, l’étain ou le laiton. Servant aussi à la rénovation de carrelage, vous pouvez aussi l’utiliser pour nettoyer la pièce. Mais là où cette solution se démarque des autres produits détartrants est qu’il est un déboucheur pour la canalisation de vos toilettes. D’ailleurs, les plombiers utilisent fréquemment de l’acide chlorhydrique comme déboucheur de canalisations.

Avantage n° 2 : la facilité d’utilisation

Utiliser une solution d’acide chlorhydrique pour nettoyer vos toilettes est un vrai jeu d’enfant. Ce n’est pas le cas des recettes de grand-mère qui demande de la préparation. Le problème est que la préparation en question demande du temps. Or, il se peut que vous n’ayez pas ce luxe. En outre, prenez aussi en compte que les recettes de grand-mère requièrent des ingrédients, que vous n’avez pas forcément sous la main. Avec de l’acide chlorhydrique, vous n’avez plus rien à faire : il suffit d’ouvrir la bouteille et de verser la solution dans la cuvette ou les canalisations.

Avantage n° 3 : Son faible cout

Le dernier, et non le moindre, parmi les avantages de l’acide chlorhydrique, il y a son faible cout de 2 euros le litre. Cela vous permet de faire une grande économie dans votre budget de produit d’entretien. Selon la fréquence à laquelle vous nettoyez, une bouteille d’acide chlorhydrique peut durer longtemps. Toutefois, il vous est recommandé de faire un nettoyage de vos toilettes chaque mois ou tous les 2 mois au plus tard. En outre, sachez que des marques proposent ce produit nettoyant sous forme de bidon, ce qui peut être très intéressant. Principalement utilisés par les hôtels et les maisons d’hôtes, ces bidons sont adaptés pour un nettoyage régulier de vos w.c.

Les précautions à prendre

Pour nettoyer vos toilettes avec de l’acide chlorhydrique, des précautions sont à prendre pour écarter tout danger sur votre santé et sur vos équipements.

Bien aérer la pièce

Le confinement est l’erreur à éviter si vous devez manipuler de l’acide chlorhydrique. Il ne faut pas respirer l’odeur de l’acide chlorhydrique qui peut provoquer des maux de tête. Aussi, pensez à bien aérer vos toilettes durant le nettoyage. Ouvrez toutes les ouvertures comme la porte et les fenêtres. C’est d’ailleurs la première chose à faire. Si vous le pouvez, un nettoyage de nuit est recommandé qui est plus sûr et plus pratique. Il faut savoir que la solution doit mariner dans la cuvette durant des quelques heures. C’est seulement après cela que vous pouvez commencer à brosser le fond de la cuve ou les parois avec une brosse. N’oubliez pas d’évacuer en tirant la chasse d’eau après avoir terminé. Il faut aussi attendre quelques minutes après le nettoyage pour laisser passer les mauvaises odeurs.

Porter des protections

L’exposition directe à l’acide chlorhydrique est dangereuse pour la santé. Un contact avec la peau peut causer des brulures. Une ingestion peut entrainer des vomissements sanglants, une détresse respiratoire, une insuffisance rénale et d’autres problèmes. Face à tous ses dangers, il vaut mieux porter des protections partout sur le corps pour limiter le contact avec la solution et l’odeur. Même si vous utilisez une brosse ou autre équipement de nettoyage, il faut toujours porter des gants pour protéger vos mains. La tête doit être bien protégée, cela comprend la bouche et le nez avec un cache-nez et les yeux avec des lunettes de protection.

Bien doser l’acide chlorhydrique

Même si vous utilisez une solution d’acide chlorhydrique à 33 %, il ne faut pas l’utiliser directement. Cette limite est déjà très corrosive, c’est pourquoi il faut le diluer dans de l’eau. Le dosage recommandé de 4 dosages d’eau en plus. Le récipient que vous utilisez pour faire le mélange ne doit plus servir à aucun autre usage que celle-ci. En outre, il est important de stocker l’acide chlorhydrique dans un endroit sous clé ou avec un accès restreint. Il faut à tout prix éviter qu’il soit à la portée des enfants. L’endroit choisi doit aussi être aéré, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Suivre les consignes

Une bouteille d’acide chlorhydrique est livrée avec des indications d’utilisation. Il est impératif de suivre toutes les consignes pour éviter les accidents.

Quelles sont les alternatives à l’acide chlorhydrique ?

Si vous ne souhaitez pas recourir à un produit chimique tel que l’acide chlorhydrique pour nettoyer vos toilettes, il existe des recettes de grand-mère pour créer des produits détartrants et désinfectants. Ces recettes de grand-mère sont fabriquées avec des produits de tous les jours pour une solution naturelle et bio. Moins efficaces que l’acide chlorhydrique, ces recettes restent des alternatives très pratiques.

Vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est sans doute l’ingrédient le plus pratique pour faire du nettoyage. On l’utilise généralement pour nettoyer des vitres en tous genres comme les miroirs, les lunettes et les écrans. Mais c’est aussi une excellente solution pour détartrer vos toilettes. En pratique, il faut prendre ½ litre de vinaigre et le chauffer. Vous n’avez pas besoin d’attendre qu’il bouille. Ensuite, versez le vinaigre blanc chauffé dans la cuvette et laisser le mariner pendant environ 1 heure. Après, il suffit de brosser le fond et les parois. C’est la solution parfaite contre la trace de calcaire.

Bicarbonate de soude et vinaigre blanc

La recette à base de bicarbonate de soude et vinaigre blanc est sans doute la plus connue pour nettoyer les w.c. En pratique, il faut verser successivement dans le fond de la cuvette ½ verre de bicarbonate de soude et ½ verre de vinaigre blanc. Le mélange de ces ingrédients va mousser, mais soyez sans crainte, c’est inoffensif pour la santé et l’équipement. Laissez le mélange agir pendant au moins 30 minutes et commencez à brosser le fond et les parois. Si votre toilette est vraiment encrassée, il est recommandé de laisser le mélange agir pendant toute une nuit. Il est également possible d’y ajouter de l’huile essentielle pour véhiculer de la bonne odeur.

Gel de w.c.

Nécessitant plus de préparation, un Gel de w.c. est très efficace pour un nettoyage rapide. Vous avez besoin d’un verre gradué pour mesurer les liquides employés. Pour cela, il vous faut du vinaigre blanc (340 ml), de l’eau (660 ml) et des fécules de pomme de terre (4). Pour préparer le gel, il faut d’abord commencer par faire dans une casserole de l’eau (600 ml) et le vinaigre (300 ml). Diluez les fécules de pomme de terre dans l’eau restant (60 ml). Versez le mélange fécule/eau dans le mélange eau/vinaigre quand il est en train de bouillir. Laissez sur le feu quelques minutes, puis laissez refroidir. Ajoutez le reste du vinaigre (40 ml) et le tour est joué. Pour le nettoyage, il faut repartir le gel sur la cuvette avec une brosse. Laissez pendant 10 minutes, puis frottez et rincez.

Nettoyez ses WC avec de l’acide chlorhydrique : bonne ou mauvaise idée ?
5 (100%) 1 vote

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here