Lorsqu’on achète de l’immobilier, la question des travaux se pose toujours à un moment. Le bien est idéal, bien situé et spacieux mais la peinture n’est pas à votre goût ? Le sol est abîmé ? La cuisine est à refaire ? Il est donc recommandé de toujours prévoir une enveloppe pour vos travaux lorsque vous définissez votre budget immobilier. Pour financer ces travaux, vous avez deux options, soit contracter un prêt à la consommation ou intégrer le coût des travaux à votre prêt immobilier. Ces deux options ont des avantages et des inconvénients que nous vous détaillons dans cet article.

Un prêt à la consommation pour financer ses travaux ?

Quels sont les avantages

Le premier avantage est la rapidité. Les fameux “prêt conso” sont réputés pour être rapides à l’obtention. Les banques sont moins regardantes sur certains détails des dossiers puisque les sommes en jeu ne sont a priori pas très élevés. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas présenter de justificatifs solides. Pour tout emprunt auprès d’un organisme de crédit, vous devrez prouver que vous êtes en capacité de rembourser votre prêt.

Les prêts à la consommation sont plus flexibles. Vous n’avez pas à justifier l’utilisation que vous comptez faire des fonds. Vous recevrez la somme demandée sur votre compte et vous pourrez utiliser ce budget comme bon vous semble. Libre à vous de l’utiliser pour financer vos travaux de rénovation tout comme la décoration ou l’ameublement.

Ce sont également des prêts plus faciles à obtenir. Il y a bien moins de contraintes, de pièces justificatives à fournir, les critères d’octroi sont moins durs et il n’y a pas besoin d’assurance à l’emprunt.

Les inconvénients

Les principaux inconvénients restent le taux et la durée. Les taux des prêts conso sont très élevés comparés aux taux immobiliers, les durées de remboursement sont aussi très courtes. Ils vont de 1 à 7 ans en moyenne.

De plus, vous cumulez deux crédits à la fois. Si vous avez déjà un prêt immobilier en cours, votre capacité d’emprunt est réduite. Vous pouvez emprunter moins d’argent que ce que vous pourriez potentiellement emprunter si vous n’aviez aucun prêt en cours. Cela réduit vos chances d’obtenir un prêt pour des projets futurs. Plus vous avez de prêt en cours, plus les organismes de crédits seront réticents à vous accorder un prêt.

Financer les travaux par un prêt immobilier

Les avantages

Lorsque le taux d’endettement est maîtrisé, cette solution peut s’avérer avantageuse.

À l’inverse des prêts à la consommation, les taux immobiliers sont historiquement bas. Et parallèlement à cela, les durées d’emprunt sont très longues. Ce qui vous permettra d’emprunter à 1,15 % sur 20 ans. La durée maximale est de 25 ans.

Cela vous permet d’amortir le remboursement des travaux sur une plus longue durée sans trop puiser dans vos revenus mensuels. Vous conservez ainsi des liquidités pour vos dépenses mensuelles.

Vous payez moins d’intérêts. Le fait d’adosser le coût des travaux à votre prêt immobilier vous permet de profiter des taux immobiliers bas et de payer moins d’intérêts que si vous aviez contractés deux prêts séparément.

La gestion des travaux est plus simple. Une fois que vous avez choisi l’artisan et que les fonds sont débloqués, vous ne vous préoccupez que de suivre les travaux. La banque transfère les fonds à la société qui réalise les travaux au fur et à mesure de leur avancement.

Les inconvénients

Son obtention est plus compliquée. En 2020, les banques ont durci leurs critères d’octroi de crédit. Elle se voient obligées de refuser de manière quasi systématique, tous les dossiers de prêt sans apport personnel.

Les délais sont plus longs. Les sommes en jeu sont très conséquentes. Surtout depuis que les prix de l’immobilier ont atteint des niveaux records dans certaines zones. Les banques ont énormément à perdre si vous ne parvenez pas à rembourser votre prêt. De ce fait, elles examinent votre dossier de manière très rigoureuse. Ce qui rallonge les délais de déblocage.

Pour maximiser ses chances obtenir un prêt, il faut donc se faire aider. Passez par un courtier immobilier. Les courtiers sont des experts du crédit et travaillent en étroite collaboration avec les banques. Ils connaissent parfaitement les attentes de ces dernières. Certains courtiers tels que Pretto fournissent un accompagnement gratuit aux futurs acquéreurs de la simulation du prêt immobilier jusqu’à la signature chez le notaire.

Faut-il financer ses travaux par un prêt immobilier ou par un prêt à la consommation ?
Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here