Les garde-corps font aujourd’hui partie intégrante de la décoration d’une habitation. Il en existe différents types permettant ainsi de s’adapter au mieux au style de votre maison. Toutefois, avant d’être un élément esthétique, le garde-corps est d’abord et avant tout un outil pour sécuriser votre escalier, votre balcon, votre terrasse ou votre mezzanine.
Il ne doit donc pas être négligé et certaines règles et normes de base doivent impérativement être respectées.

Que dit la réglementation sur l’installation d’un garde-corps ?

Dimensions du garde-corps

Afin de prévenir le risque de chute, il est obligatoire de faire poser un garde-corps pour les terrasses, loggias, balcons et escaliers en intérieur comme en extérieur.

Ces barrières de protection doivent avoir une hauteur minimum de 1 mètre.

Il est a noter que cette hauteur minimale peut être abaissée à 80cm si le garde-corps a une épaisseur d’au moins 50cm.

Si votre garde-corps est composé de barreaux ou autres éléments horizontaux, ces derniers doivent être espacés de 18cm maximum avec une sécurité d’au moins 45cm en zone basse, afin d’éviter qu’un enfant ne puisse passer et chuter.

Enfin, si votre garde-corps est fabriqué avec des câbles ou barreaux verticaux, ils devront être espacés de 11cm au maximum afin de prévenir le passage d’un enfant entre ces barreaux.

Résistance du garde-corps

Un autre critère qui doit rentrer en ligne de compte lors de l’installation d’un garde-corps est sa résistance.

En effet, cette barrière de protection doit avoir une résistance bien précise qui est la suivante : 60 N/ml dans le domaine privé et 100 N/ml dans le domaine public.

En dessous de ces résistances, votre sécurité et celle des autres utilisateurs ne pourra pas être garantie.

Fixations du garde-corps

Le type de fixation d’une barrière de protection doit également respecter des normes.
En effet, le garde-corps peut être fixé de 3 manières différentes :

  • à la française : fixation sur le plat de la dalle,
  • à l’anglaise : fixation contre l’épaisseur de la dalle,
  • en autoporté : pas de fixation mais stabilisation du garde-corps à l’aide d’un contrepoids.

A partir de quelle hauteur le garde corps est-il obligatoire ?

Un garde-corps doit respecter les normes obligatoires et doit être mis en place, dès que la hauteur de chute est supérieure ou égale à 1 mètre de hauteur.

Dans le cas d’une pente, la règle est qu’une barrière de sécurité doit être installée si l’angle d’inclinaison de la pente est supérieur à 45 degrés.

Les différents types de garde du corps

Les professionnels du secteur proposent une multitude de choix pour tous les budgets.
Il existe 3 principaux types de garde-corps :

  • Les garde-corps rampants utilisés pour les escaliers,
  • Les garde-corps pour toitures et terrasses,
  • Les garde-corps de paliers pour sécuriser un balcon, une terrasse ou une mezzanine.

Ces barrières de sécurité peuvent être déclinées en différentes matières :

  • En métal : en fer, en inox ou en aluminium, les garde-corps en métal permettent une grande variété de styles et formes différentes : volutes à l’ancienne, câbles pour un effet moderne ou sculpté pour donner un aspect plus design, les garde-corps en métal peuvent évoluer au grès de vos envies.
  • En bois : le bois est une matière noble et naturelle qui permet de conférer aux lieux une atmosphère chaleureuse. L’avantage du bois est qu’il peut être sculpté et gravé aux grès de vos envies.
  • En verre : les garde-corps en verre sont souvent choisis pour leur côté épuré, et réflecteur de lumière. Idéal pour optimiser une isolation acoustique et thermique, le garde-corps en verre permet également de mieux protéger contre les rayons néfastes du soleil. Attention toutefois si vous optez pour ce type de matériau, le verre doit être suffisamment épais pour ne pas se briser. S’il est trop fin, un choc peut briser le garde-corps et entraîner une chute.

Une autre variante possible est de mélanger les matières. Par exemple, faire réaliser un garde-corps en verre avec un encadrement métal, ou encore un garde-corps en bois avec de petites incrustations en verre.

Vous aurez également la possibilité de faire fabriquer un garde-corps sur mesure par un artisan ferronnier ou un artisan menuisier.

Est-il obligatoire de faire appel à un professionnel pour l’installation d’un garde-corps ?

La pose d’un garde-corps par un professionnel n’est pas obligatoire. Toutefois, si vous êtes novice en la matière ou pour la pose de garde-corps dans des lieux accueillant du public, afin d’assurer un travail de qualité et de sûreté, il est fortement conseillé de faire appel à un spécialiste du secteur.

Pour des questions de normes de sécurité et d’assurance, le fait de contacter un professionnel qualifié et possédant une assurance spécifique pour ce type de travaux vous garantira l’installation d’un garde-corps sécurisé, et selon les règles de l’art et normes en vigueur.

Qui doit procéder à l’installation, entretien et changement du garde-corps ?

L’installation, l’entretien et le remplacement d’un garde-corps ne sont pas soumis à l’intervention d’un professionnel.

Toutefois, dans certains cas, telles que les copropriétés ou les lieux accueillant du public, il est très fortement recommandé de faire appel à un professionnel.

Il ne faut pas oublier que le garde-corps est avant tout mis en place pour assurer la sécurité des habitants et/ou visiteurs.

S’il y donc un élément important pour lequel nous vous conseillons de contacter un spécialiste, ce serait pour la pose, l’installation et l’entretien de vos barrière de sécurité et balustrades.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here